Assurance automobile : peut-on se faire indemniser après un acte de vandalisme ?

Publié le : 13 novembre 20224 mins de lecture

Les assureurs ont l’obligation de garantir leurs clients contre les dommages causés par des tiers, y compris les actes de vandalisme. Cependant, cette garantie ne s’applique pas automatiquement et il est important de vérifier les conditions de son assurance avant de la souscrire. En effet, certains assureurs excluent les actes de vandalisme de leur couverture ou n’indemniseront pas les dommages causés par des proches du conducteur. De plus, il est souvent nécessaire de prouver que les dommages ont bien été causés par un acte de vandalisme et non par un accident. Pour cela, il est important de déposer une plainte auprès de la police et de fournir tous les justificatifs nécessaires à l’assureur.

Garanties et indemnisation en cas de vandalisme

Les assureurs ont l’obligation de garantir leurs clients en cas de vandalisme. Cependant, ils ne sont pas tenus de rembourser les dommages causés par le vandalisme. Les victimes de vandalisme peuvent se faire indemniser par leur assurance automobile si elles ont souscrit une garantie contre le vandalisme. Les garanties contre le vandalisme couvrent les dommages causés par le vandalisme, mais elles ne sont pas obligatoires. Les assureurs peuvent refuser de rembourser les dommages causés par le vandalisme si les victimes ne peuvent pas prouver qu’ils ont été causés par un acte de vandalisme.

Quels dommages peuvent être couverts ?

Les dommages couverts par l’assurance automobile peuvent être classés en deux catégories : les dommages matériels et les dommages corporels. Les dommages matériels comprennent les dommages causés à la voiture elle-même, tels que les dommages causés par le vandalisme. Les dommages corporels, quant à eux, comprennent les blessures subies par les occupants de la voiture, ainsi que les dommages causés aux biens d’autrui.

Comment déclarer un acte de vandalisme ?

Lorsque vous avez constaté un acte de vandalisme sur votre véhicule, vous devez en informer au plus vite votre compagnie d’assurance automobile. Vous devrez ensuite déposer plainte auprès du commissariat de police ou de la gendarmerie, en fournissant une copie de votre constat d’assurance. L’assureur se basera sur ce document pour établir son rapport d’expertise et déterminer si votre véhicule peut être réparé ou s’il doit être déclaré comme étant irréparable. Si votre véhicule est déclaré comme étant irréparable, votre assureur vous indemnisera en fonction de la valeur de votre véhicule à la date de l’incident.

Combien peut-on espérer d’indemnisation en cas de vandalisme ?

Le vandalisme est l’une des nombreuses causes de sinistres couverts par les assurances automobile. Toutefois, il est important de savoir que la garantie vandalisme n’est pas incluse dans tous les contrats d’assurance. De plus, même si votre contrat d’assurance comprend une telle garantie, il est important de connaître les limites de celle-ci. En effet, la plupart des assureurs appliquent des franchises lorsqu’il s’agit de sinistres causés par le vandalisme. Ainsi, si votre voiture est endommagée par un acte de vandalisme, vous devrez payer une partie des réparations de votre poche. La franchise peut être fixe ou proportionnelle à l’ampleur des dégâts. Par exemple, si les dégâts causés par le vandalisme s’élèvent à 1 000 euros et que votre franchise est de 150 euros, votre assureur vous remboursera 850 euros. Si les dégâts s’élèvent à 2 000 euros et que votre franchise est de 10 %, vous devrez payer 200 euros de votre poche et votre assureur vous remboursera 1 800 euros.

Assurance automobile : êtes-vous indemnisé en cas de catastrophe naturelle ?
Assurance automobile : dans quel cas est-on indemnisé après un accident ?

Plan du site